L'organisation sanitaire de la Nouvelle-Calédonie - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


Les infos pratiques

L’organisation sanitaire de la Nouvelle-Calédonie

Le pays est équipé des moyens les plus modernes, comparables à ceux existant en métropole. La majorité des pathologies peuvent se traiter localement, à l’exception de celles relevant de la neurochirurgie, de la chirurgie cardiaque et des traitements à base de radio-isotopes.
Depuis début 2017, un centre de radiothérapie permet de pratiquer des radiothérapies externes. De même, certains examens d’imagerie médicale de pointe ne sont pas effectués en Nouvelle-Calédonie qui dispose cependant de plusieurs scanners et IRM

La direction des affaires sanitaires et sociales (DASS)

En Nouvelle-Calédonie, c’est la Direction des Affaires Sanitaires et Sociales (DASS) qui met en œuvre la politique de la Nouvelle-Calédonie. Elle est chargée notamment de l’élaboration et du contrôle de l’application de la réglementation et des recommandations émises en matière de santé et de prévention de la santé, dont les vaccinations. Schématiquement, le dispositif sanitaire de la Nouvelle-Calédonie repose sur une répartition des missions entre les structures de soins.
Les soins de santé primaire et les programmes en matière de protection maternelle et infantile, de surveillance des grossesses, de suivi et de vaccination des enfants, sont assurés par les centres médicosociaux et le secteur libéral.

La même organisation existe sur les trois provinces, avec des spécificités : le secteur libéral est très développé sur les communes du Grand Nouméa, alors qu’en provinces Nord et Îles Loyauté, ces soins sont essentiellement assurés par les centres médico-sociaux.
En cas de besoin, les malades sont évacués en Australie ou en Métropole, pour des soins ne pouvant être assurés sur place.

Site de la DASS : www.dass.gouv.nc

Les structures hospitalières

Le centre hospitalier du Nord - CHN

Le CHN est constitué de trois établissements :

  • l’hôpital Paula-Thavoavianon, à Koumac, qui dispose de services d’urgence et de médecine générale, ainsi que d’une consultation de sage-femme ;
  • l’hôpital Raymond Doui-Nebayes, à Poindimié, qui comprend des services de médecine générale, de médecine physique et de réadaptation (MPR), ainsi qu’une unité de soins en continu ;
  • le pôle sanitaire du Nord à Koné, qui compte des services d’urgence, de médecine générale, de chirurgie, d’anesthésie et de maternité, ainsi qu’une unité de soins en continu, un bloc opératoire et un hôpital de jour.

Contacts : https://gouv.nc/etablissement-public/centre-hospitalier-du-nord-0

La clinique Île Nou-Magnin


La clinique Île Nou-Magnin regroupe à Nouville les trois anciens établissements de soins du territoire (Magnin, Baie des Citrons et Anse-Vata)

Adresse : 5 Rue Contre-Amiral Joseph du Bouzet, Noumea, Nouvelle-Calédonie
Site web : https://clinique.nc

Le centre hospitalier territorial Gaston Bourret

Situé sur la commune de Dumbéa (province Sud), le CHT Gaston Bourret est l’établissement public hospitalier de référence de la Nouvelle-Calédonie en matière de médecine, de chirurgie et d’obstétrique.

Adresse : 110 boulevard Jospeh Wamytan - 98835 Dumbéa - Nouvelle-Calédonie
BP J5 - 98849 Nouméa Cédex - Nouvelle- Calédonie
Site internet : www.cht.nc

Le centre hospitalier spécialisé Albert Bousquet

Le CHS Albert Bousquet est le seul établissement d’accueil et de traitement des personnes atteintes de troubles psychiques ; il est également la seule structure hospitalière de gériatrie.
Adresse : 42 rue Eschambrenner - 98800 Nouméa - Nouvelle-Calédonie
BP 120 - 98845 Nouméa Cédex - Nouvelle- Calédonie

Contacts : https://gouv.nc/etablissement-public/centre-hospitalier-specialise-albert-bousquet

L’Agence Sanitaire et Sociale de la Nouvelle-Calédonie - ASS-NC

L’ASS-NC est un établissement public dont une des missions principales est la prévention et la promotion de la santé. Elle participe à la mise en place du projet éducatif. Ses actions en milieu scolaire et ses ressources pour le corps enseignant sont multiples.

L’agence organise des campagnes de comblement de sillons pour la prévention des problèmes buccodentaires auprès des enfants de CP ainsi que des campagnes de sensibilisation et de dépistage échographique du rhumatisme articulaire aigu (RAA) auprès des écoliers de CM1.

De plus, elle coordonne des interventions de prévention des addictions à travers des théâtres forum, des présentations, jeux, échanges ; la santé sexuelle et la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) dont le VIH et le SIDA, sont également des sujets d’interventions dans les établissements ; l’ASS-NC s’occupe aussi de la coordination et la promotion de projets sur Mange Mieux Bouge Plus. Pour améliorer la prévention du cancer du col de l’utérus, elle organise la vaccination anti-HPV (papilloma virus humain) pour les collégiennes de 12 ans, au collège.

Site : https://www.santepourtous.nc

Quelques recommandations diverses

Il existe des vaccinations obligatoires en Nouvelle-Calédonie, contre les maladies suivantes :

  • diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite
  • hépatite B
  • rougeole, oreillons, rubéole
  • haemophilus b
  • tuberculose
  • pneumocoque

Le calendrier de ces différentes vaccinations est connu de tous les médecins du pays, n’hésitez pas à les contacter.
Le calendrier est consultable sur le site de la DASSNC - www.dass.gouv.nc
Les enfants ne peuvent être scolarisés en Nouvelle-Calédonie s’ils ne sont pas à jour des vaccinations obligatoires.

La mer et le soleil
Le soleil lors de fortes expositions est un ennemi de la peau. Les coups de soleil peuvent occasionner de graves brûlures, surtout chez les tout-petits. C’est également un facteur favorisant les cancers de la peau.
Les coups de chaleur ou insolations sont à l’origine de cas de déshydratation. Une bonne protection (crème solaire - chapeau - tee-shirt...) et une hydratation correcte évitent de nombreux désagréments.

Le port de chaussures de bain est conseillé pour éviter les coupures (corail), les piqûres de coquillages ou poissons potentiellement dangereux.

Sur certains îlots, méfiez-vous du “tricot rayé” (petit serpent de mer, rayé jaune et noir ou bleu et noir) car sa morsure peut être mortelle, bien qu’il n’y ait pas eu d’accident depuis plusieurs années.

La ciguatera plus connue sous le nom de “gratte” peut s’attraper en consommant certains poissons contaminés. Renseignezvous avant de manger n’importe quel poisson.

Les arboviroses (dengue, chikungunya et zika) sont des maladies virales qui peuvent être graves. Elles sont transmises par l’Aedes aegypti, moustique aux pattes rayées qui pique le jour et contre lequel il faut se protéger en détruisant les gîtes larvaires, en utilisant régulièrement du répulsif cutané ou des vêtements amples pour éviter d’être piqué.

En suivant les recommandations des autorités sanitaires, la Nouvelle-Calédonie est un pays trés sain.

Mise à jour : 26 octobre 2020

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères