L'éducation artistique et culturelle élevée au rang des priorités - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


La DAAC : présentation et stratégie

L’éducation artistique et culturelle élevée au rang des priorités

L’EAC, l’éducation artistique et culturelle, en tant que grand domaine de la formation générale dispensée à tous les élèves, vise l’acquisition et l’appropriation par chacun d’une culture artistique, composante de la culture commune portée par le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Fondée sur les enseignements, elle joue un rôle central dans la stratégie des apprentissages et participe des politiques de citoyenneté et de la transmission des valeurs citoyennes.

Le parcours d’éducation artistique et culturelle

Le préambule de la délibération n°106 du 15 janvier 2016 relative à l’avenir de l’Ecole calédonienne stipule que l’École calédonienne « doit donc instruire, former, éduquer et transmettre en s’assignant comme but premier de s’ancrer pleinement dans les réalités sociales, économiques et culturelles de la Nouvelle- Calédonie » « […] l’Ecole de la Nouvelle-Calédonie doit contribuer à former des citoyens engagés pour la construction de leur pays, mais aussi aptes à s’insérer dans un contexte d’ouverture régionale et internationale ».

Le PEAC, parcours d’éducation artistique et culturelle, favorise un égal accès de chacune et chacun à l’art et à la culture et permet de lutter contre les fractures sociales. Il crée des références communes, promouvant le patrimoine calédonien, régional, national et international. Dans sa démarche de projets pluridisciplinaires, il valorise le partage d’expériences et développe l’esprit critique de chaque élève.

Le PEAC s’appuie sur un guide référentiel, qui fixe les grands objectifs de formation et repères de progression associés.

PDF - 856.8 ko
Télécharger le référentiel du PEAC

Les grands principes de l’éducation artistique et culturelle

L’éducation artistique et culturelle est une ouverture qui permet de vivre autrement la scolarité grâce à une démarche de projet. Les arts et la culture ne sont plus considérés comme un supplément d’âme du système éducatif mais bien comme un moyen de permettre aux élèves de s’épanouir et de développer leurs talents autour de la démarche de projet pluridisciplinaire aboutissant à des réalisations, d’apprendre à vivre en communauté, dans le cadre d’une école ouverte sur le monde extérieur.

Par une approche sensible et critique dans toutes les disciplines, les élèves entrent en contact avec les artistes (les intervenants) et les œuvres et fréquentent les institutions culturelles. Le partenariat entre enseignants et artistes concerne à la fois une pratique artistique de qualité et une approche culturelle et implique les professionnels de la création, de la médiation et de la diffusion culturelle.

L’éducation artistique et culturelle contribue à l’apprentissage des compétences sociales et civiques ainsi qu’elle construit les repères qui fondent la culture humaniste, ces deux axes pouvant impacter les autres piliers du socle commun de compétences et de connaissances. L’enseignement de l’histoire des arts compte aujourd’hui parmi les priorités éducatives et vient renforcer la pratique et l’éducation artistique et culturelle ainsi que le partenariat avec les structures culturelles.

L’éducation artistique et culturelle s’appuie sur les enseignements obligatoires à l’école et au collège, sur les options au lycée, sur les dispositifs croisés et sur les projets inscrits dans le volet culturel des établissements. D’autres activités artistiques et culturelles sont à présent menées dans le cadre du nouveau dispositif de l’accompagnement éducatif. Hors de l’école, les projets peuvent donner lieu à des partenariats conventionnés entre structures artistiques et culturelles et établissements scolaires, intégrés aux projets éducatifs territoriaux.

En Nouvelle-Calédonie, l’éducation artistique et culturelle permet de répondre à d’importants enjeux éducatifs et sociétaux. C’est une source de valorisation des élèves et de réussite dans le projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie, une condition de rapprochement entre les communautés du pays et l’acceptation des différences.

Comme dans toute société plurielle, elle doit permettre d’acquérir le sens de l’identité et de l’altérité, de mettre en perspective les valeurs locales et les valeurs universelles, de favoriser une démarche de développement du lien social et d’ouverture culturelle, deux conditions fondatrices du Vivre et du construire ensemble (éducation à la citoyenneté), et de la conscience d’appartenir à une communauté de destin.

Les textes officiels

Le guide pour la mise en œuvre du parcours EAC

Ce guide s’adresse aux acteurs de l’éducation artistique et culturelle : équipes pédagogiques et éducatives, chefs d’établissement, équipes des délégations académiques à l’éducation artistique et à l’action culturelle (DAAC), coordonnateurs éducation artistique et culturelle, corps d’inspection, partenaires culturels. Il vise à les accompagner par un ensemble de principes, recommandations et exemples qu’ils pourront décliner en fonction de leur contexte professionnel. Il propose des éléments pratiques pour la mise en œuvre d’un projet artistique et culturel. Il s’agit ainsi d’accompagner les équipes pédagogiques et éducatives dans la construction de projets, notamment en partenariat avec les acteurs de l’éducation artistique et culturelle. Il ouvre des pistes pour le suivi du parcours d’éducation artistique et culturelle par les équipes afin d’en garantir la cohérence. Enfin, il présente la formation initiale et continue comme vecteur essentiel d’une culture partagée par tous les personnels concernés.

Ce document a vocation à être amendé en fonction du cadre déterminé par le Conseil supérieur des programmes, qui inclut dans ses travaux l’éducation artistique et culturelle.

Téléchargez le guide (2.1 Mo)

Mise à jour : 20 avril 2018

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères