Présentation de la DAREIC - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


La DAREIC : présentation et stratégie

Présentation de la DAREIC

L’ouverture internationale est une des ambitions de l’École de la Nouvelle-Calédonie

La pratique des langues et la connaissance des cultures étrangères, la découverte de l’environnement international et des conditions de la mobilité des personnes, sont indispensables aux jeunes, futurs citoyens et acteurs des échanges scientifiques, technologiques, culturels et professionnels, dans un monde pluriel et complexe en mouvement.

L’ouverture internationale est un axe important de la politique de formation du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. La stratégie en la matière s’inscrit dans le cadre des décisions du Comité interministériel de la Jeunesse du 21 février 2013, et dans la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013. Cette volonté répond aux recommandations du Conseil Éducation, Jeunesse et Culture de l’Union européenne (Bruxelles, le 21 novembre 2008).

« L’ouverture à l’Océanie et au monde » est une des ambitions de « l’École de la Nouvelle-Calédonie qui doit contribuer à former des citoyens engagés pour la construction de leur pays, mais aussi aptes à s’insérer dans un contexte d’ouverture régionale et internationale. » En conséquence, les établissements publics d’enseignement de la Nouvelle-Calédonie (EPENC) prévoient, « au sein de leurs projets respectifs, des modalités pratiques d’ouverture sur le monde. » (Préambule et Titre II section 4 de la délibération n°106 du 15 janvier 2016 relative à l’avenir de l’École calédonienne).
Les EPENC ont, entre autre, pour mission ... « de prendre part à la coopération internationale, notamment par l’accueil et l’échange d’élèves, de stagiaires et de personnels selon la politique régionale de la Nouvelle-Calédonie (…) et sont donc chargés d’organiser « les échanges linguistiques et culturels (…) en partenariat avec des établissements d’enseignement européens ou de la région Pacifique. » (…) « Le projet d’établissement doit donc, notamment, contenir (…) un volet sur l’ouverture à l’environnement et sur l’international. » (Délibération n°77 du 28 septembre 2016 portant statut des EPENC).

Dans le cadre d’accords de coopération binationaux et multilatéraux, l’État et la Nouvelle-Calédonie mettent en place les conditions de l’ouverture de l’École de la Nouvelle-Calédonie à l’Océanie et au monde, qui passe, notamment, par le développement des relations éducatives avec les Îles et États de l’Océanie (Australie, Nouvelle-Zélande, Vanuatu, Fidji..), mais aussi avec les autres pays du bassin Pacifique, en Asie ( Japon , Chine…) et en Amérique, mais aussi d’Europe.

Ancrées dans la stratégie d’ouverture internationale du vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie et inscrites dans le volet international de l’établissement, les actions d’ouverture internationales impliquent l’ensemble de la communauté éducative.
Dans ce cadre, les enseignants sont invités à mettre en œuvre des projets interdisciplinaires de mobilité sous toutes leurs formes (mobilité à distance, collective ou individuelle, scolaire ou étudiante, entrante ou sortante… ), chaque action pédagogique s’intégrant dans une progression définie en fonction des programmes, des paliers, du socle commun (en collège), des enseignements d’exploration et disciplinaires généraux, technologiques et professionnels (lycée), et des niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues CECRL. Des parcours diversifiés et modulables (sections européennes, internationales..) sont proposés aux élèves pour renforcer et approfondir l’apprentissage des langues et des cultures. Ils font l’objet d’évaluations spécifiques.

L’ouverture internationale de l’École calédonienne répond à trois objectifs :
  • Promouvoir une plus grande ouverture sur l’Océanie et le monde ;
  • Favoriser les actions de coopération éducative dont les partenariats internationaux ;
  • Accroître le nombre de jeunes Néo-Calédoniens bénéficiant d’une expérience de mobilité internationale et ouvrir cette expérience aux jeunes dans leur diversité.

Liens utiles :

Les missions de la Délégation académique aux relations européennes, internationales et de coopération (Dareic) du vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

  • Relai du ministère de l’Éducation nationale et du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, sous l’autorité du vice-recteur, pour la conduite de la politique européenne et internationale
  • Pilotage et coordination de l’action internationale auprès des Chefs d’établissement en lien avec le Proviseur à la vie scolaire et le Secrétariat général :
    • Information relative aux procédures pour la mise en oeuvre des actions d’ouverture internationale
    • Sorties de la Nouvelle-Calédonie - ordres de mission dans le cadre des actions d’ouverture internationale
  • Suivi des projets - synthèses quantitative et qualitative des évaluations
  • Valorisation des actions internationales conduites en Nouvelle-Calédonie
  • Constitution d’un réseau de relations pour les échanges, appariements, stages en entreprises étrangères avec l’appui des Alliances françaises, des établissements de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE), des services culturels, des chambres de commerce et des missions économiques et financières des Ambassades de France et des consulats étrangers
  • Recrutement, affectation et accueil des assistants de langues vivantes, en collaboration avec le corps d’inspection
  • Participation à l’organisation d’évènements internationaux et à l’accueil de délégations étrangères
  • Accompagnement des dossiers de candidature aux programmes européens et internationaux
  • Actions en coopération éducative

Mise à jour : 29 avril 2016

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères