Les inscriptions dans le secondaire - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


S’inscrire

Les inscriptions dans le secondaire

L’inscription d’un élève arrivant en Nouvelle-Calédonie et précédemment scolarisé dans un établissement français se fait en principe dans le niveau préconisé par le chef d’établissement d’origine (ce niveau doit être expressément mentionné sur le dernier bulletin trimestriel reçu et, le cas échéant, réclamé par les parents à l’établissement d’origine), toutefois le chef d’établissement d’accueil est seul juge en dernier ressort du niveau où l’élève sera scolarisé. Un élève issu d’un système éducatif autre que français subira des tests de niveau et sera intégré au niveau ainsi validé.

Pièces à fournir pour l’inscription :

  • une demande d’inscription avec toutes les informations utiles indiquant les actions prévues ou mises en place pour faciliter une meilleure adaptation scolaire et sociale.
  • les bulletins de l’année en cours
  • la décision d’orientation de l’établissement d’origine ou avis du chef d’établissement sur le niveau d’inscription préconisé
  • l’exeat (certificat de radiation) délivré par l’établissement d’origine
  • une copie du dossier scolaire peut être éventuellement demandée
  • une justification du domicile en Nouvelle-Calédonie ou déclaration sur l’honneur
  • une photocopie du livret de famille
  • un certificat attestant que l’enfant est à jour de ses vaccinations selon le calendrier vaccinal néo-calédonien pour toute inscription dans un nouvel établissement.

L’original du dossier scolaire sera transmis d’établissement à établissement.

La poursuite de scolarisation dans une section d’enseignement professionnel sera étudiée en fonction des places disponibles.

Tout élève bénéficiant d’une décision d’orientation dans l’enseignement général, technologique ou professionnel devra constituer un dossier d’affectation qui sera soumis à la Commission d’affectation ad hoc du mois de décembre. Il devra, dès son arrivée, prendre attache auprès du vice-rectorat – Service Académique d’Information et d’Orientation.

Les élèves quittant la Nouvelle-Calédonie fin août pour effectuer leur rentrée scolaire début septembre dans un établissement de métropole ou d’un département d’outre-mer, pourront demander leur admission en classe supérieure sous réserve d’avoir obtenu un avis favorable du chef d’établissement d’origine. Ici encore, le chef d’établissement d’accueil sera seul décideur in fine du niveau d’inscription de l’élève.

Formalités de départ :

  • faire une demande écrite de radiation adressée au chef d’établissement en indiquant le niveau scolaire sollicité dans l’établissement d’accueil ;
  • remplir une fiche de renseignements à la Vie Scolaire pour indiquer les nouvelles adresses
  • rendre les livres à l’APE
  • récupérer l’exeat au secrétariat
  • une copie du dossier scolaire peut être éventuellement demandée

Un élève ayant échoué à un examen en juin en métropole ne peut pas se représenter en décembre en Nouvelle Calédonie.
La loi interdit en effet de présenter deux fois le même examen dans la même année civile.

Mise à jour : 20 avril 2017

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères