Présentation du service de l’enseignement des langues et de la culture kanak - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


Contacts et partenaires

Présentation du service de l’enseignement des langues et de la culture kanak

Organigramme

Lien vers l’organigramme du SELCK, service de l’enseignement des langues et de la culture kanak

Cadre institutionnel

En janvier 2012, la création du service de l’enseignement des langues et de la culture Kanak (SELCK) a été officialisée dans le cadre du transfert de l’État à la Nouvelle-Calédonie, des compétences en matière d’enseignement secondaire et d’enseignement privé. En effet, la création du service est stipulé dans l’article 17 de l’arrêté n°2012-161-GNC du 9 janvier 2012 .

Ce service est en quelque sorte la fusion entre la cellule LCK de la direction de l’enseignement de la Nouvelle-Calédonie et la mission aux langues et cultures régionales du vice-rectorat.

  • Arrêté n° 2012-161/GNC du 9 janvier 2012
    fixant les attributions et l’organisation du vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie pour l’exercice des compétences de la Nouvelle-Calédonie en matière d’enseignement du second degré public, d’enseignement privé et de santé scolaire.
Article 17
Le service de l’enseignement des langues et de la culture kanak (SELCK) est chargé d’animer, de contrôler et d’évaluer les actions relatives à l’enseignement des langues kanak dans les écoles primaires et dans les établissements d’enseignement du second degré publics et privés.
Ses missions portent sur :
  • la mise en oeuvre des programmes de la Nouvelle-Calédonie et des adaptations adoptées par les provinces à leurs réalités culturelles et linguistiques ;
  • l’accompagnement et le suivi des enseignants en langue et culture kanak (LCK) ;
  • la formation initiale et continue des enseignants en LCK ;
  • la création, la collecte, la diffusion, la validation et la promotion des outils pédagogiques en LCK ;
  • la coordination des actions des différents partenaires impliqués dans l’enseignement des LCK ;
  • la continuité de l’enseignement des LCK ;
  • un appui au contrôle pédagogique des enseignants du premier et du second degré en LCK.

Les actions relevant de l’enseignement des langues kanak dans le second degré se font sous l’autorité pédagogique d’un inspecteur d’académie, inspecteur pédagogique régional en langues (IA-IPR).
Les actions du service de l’enseignement des langues et de la culture kanak dans les écoles primaires sont mises en oeuvre par la direction de l’enseignement de la Nouvelle-Calédonie (DENC) sous l’autorité d’un inspecteur de l’éducation nationale (IEN).

L’IA-IPR et l’IEN peuvent être assistés d’un conseiller technique, locuteur de la langue enseignée, sur proposition du service de l’enseignement des langues et de la culture kanak.

  • Loi du Pays N°2009-09 du 28 décembre 2009 relative au transfert à la Nouvelle-Calédonie des compétences de l’État en matière d’enseignement du second degré public et privé, du primaire privé et de santé scolaire.

Les missions du SELCK

Comme énoncées dans l’article 17 de l’arrêté 2012-161/GNC du 9 janvier 2012, ses missions portent sur :

  • la mise en œuvre des programmes de la Nouvelle-Calédonie et des adaptations adoptées par les provinces à leurs réalités culturelles et linguistiques ;
  • l’accompagnement et le suivi des enseignants en langue et culture kanak (LCK) ;
  • la formation initiale et continue des enseignants en LCK ;
  • la création, la collecte, la diffusion, la validation et la promotion des outils pédagogiques en LCK ;
  • la coordination des actions des différents partenaires impliqués dans l’enseignement des LCK ;
  • la continuité de l’enseignement des LCK ;
  • un appui au contrôle pédagogique des enseignants du premier et du second degré en LCK.

Les missions du 1er degré

  • La création d’outils pédagogiques ;
  • L’élaboration de documents d’accompagnement pour la mise en œuvre des programmes 2012 ;
  • La mise en place d’un plan de formation continue ;
  • L’accompagnement et le contrôle pédagogique des enseignants LCK, en collaboration avec la DENC.

Les missions du 2ème degré

  • La rédaction de programmes d’enseignement ;
  • La mise en place d’un plan de formation continue pour les enseignants en poste ;
  • La création d’outils pédagogiques ;
  • La recherche d’une solution statutaire pour le personnel enseignant
  • La rédaction des sujets d’examen.

Mise à jour : 17 mai 2018

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères