ABMA, Aller Bien Pour Mieux Apprendre - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


ABMA, Aller Bien Pour Mieux Apprendre

ABMA, Aller Bien Pour Mieux Apprendre

L’école doit être, pour les jeunes, un point de repère social et éducatif en leur offrant un climat scolaire harmonieux et apaisé tant au niveau des relations avec l’équipe éducative que les relations avec les pairs. Elle se doit de générer les valeurs du vivre ensemble et de la réussite pour tous.

Dans le cadre fixé par le projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie, dont la 3e ambition est la création d’un environnement favorable pour un meilleur épanouissement de l’élève à l’école, le vice rectorat a mis en place la démarche ABMA : Aller Bien pour Mieux Apprendre.

Cette démarche initiée par l’académie de Lyon et s’inscrivant dans le courant des écoles promotrices de santé a pour objectif de renforcer la cohérence des actions déjà entreprises dans l’établissement et de renforcer leur efficacité.

Les valeurs sur lesquelles repose cette démarche :

  • La santé est comprise dans son acception globale et prend en compte les dimensions, physique, psychique, sociale et environnementale.
  • Santé et éducation sont liées : la santé est une condition préalable aux apprentissages, et les apprentissages favorisent la santé.
  • Il existe un lien entre qualité du climat scolaire et réussite éducative.
  • Pour être efficaces, les actions de prévention doivent être développées dans le cadre d’une démarche de projet plus global au sein de l’établissement.

Labellisation des EPENC promoteurs de santé

Les EPENC (Etablissement Public de Nouvelle- Calédonie) inscrits dans la démarche ABMA pourront progressivement rentrer dans le processus de labellisation des EPENC promoteurs de santé.

Un établissement promoteur de santé est un établissement qui prend en compte :
  • la qualité des espaces,
  • une meilleure gestion du temps,
  • le développement des compétences psycho sociales des enfants,
  • le développement des partenariats,
  • l’amélioration de la communication
  • les relations interpersonnelles dont les relations avec les parents

C’est aussi un établissement où la communauté éducative éprouve un sentiment de sécurité, de justice, d’appartenance, de respect, de reconnaissance, de compétence, d’autonomie, de réussite.

Enfin un établissement promoteur de santé met en place une stratégie d’éducation à la santé, de protection et de prévention primaire visant à créer un milieu dont les valeurs, les principes, les pratiques et la structure permettent aux élèves de développer des compétences pour adopter les comportements favorables à leur santé, leur bien-être et leur réussite.

Historique de la démarche en Nouvelle-Calédonie

  • 2016-2018 : Expérimentation du dispositif dans 2 établissements volontaires
  • 2019 : Déploiement de la démarche dans 5 nouveaux établissements volontaires
  • En 2020, 10 établissements sont inscrits dans la démarche :
    • les collèges de paiamboué, Koumac, Thio, Kaméré, Katiramona, Rivière Salée, Auteuil, Hienghène
    • les lycées de Pouembout, et Pétro Attiti

Quelques résultats

  • Collège de Paiamboué : Les élèves ne viennent plus voir la CPE pour un problème mais pour proposer des actions. Les élèves sont devenus force de proposition et viennent demander à l’infirmière un soutien dans leur projet. Les parents s’organisent pour faire une permanence 2 fois par semaine
  • Collège de Rivière salée : La violence a diminué de moitié : médiation, cours de récréation modifié, conseil de classe revisité, sanction transformée en valorisation des enfants
  • Collège de Koumac : Travail sur la communication avec les parents : Production d’une brochure sur pronote et partenariat avec la médiathèque pour une cyberbase.
    La consultation de pronote par les parents est passée à 30%
  • Lycée de Pouembout  : Renforcement de la cohésion dans l’établissement par la participation au diagnostic de l’établissement
  • Collège de Thio : Baisse du turnover des encadrants, pause méridienne enrichie d’ateliers dont les enfants parlent aux parents

Mise à jour : 21 février 2020

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères