Mon enfant a des troubles des apprentissages - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


Mon enfant a des troubles des apprentissages

Mon enfant a des troubles des apprentissages

Les enseignants peuvent se sentir démunis lorsqu’ils scolarisent un élève avec des troubles des apprentissages. Il n’y a pas de réponse commune à tous, chaque enfant est unique. C’est donc l’expertise des parents qui sera recherchée dans un premier temps.

Devant cette situation, il paraît souhaitable de préparer l’arrivée de cet élève en expliquant à ses pairs, et avec l’accord de l’élève concerné et sa famille, quelles sont ses particularités, en insistant sur la nature du trouble, les difficultés de concentration ou de comportement.

La qualité de l’accueil et de l’environnement scolaire est primordiale. L’élève concerné peut souffrir également d’un manque de confiance en soi d’où l’importance d’une prise en compte par ses enseignants et des aménagements de sa scolarité. L’École doit lui permettre de connaître des succès aussi bien sur le plan scolaire, professionnel ou social et ainsi de favoriser son estime de soi.

Des adaptations sont nécessaires tant sur le plan pédagogique que sur le plan technique ; l’enseignant va devoir :
• adapter et s’adapter (pratiques de classe, les situations proposées)
• différencier sans exclure
• évaluer (rechercher les potentialités) pour ajuster ce qu’il va proposer à l’élève.

Les aménagements pédagogiques proposés sont contractualisés par un dossier APTA (qui s’appuie sur l’expertise initiale d’un médecin ou d’un orthophoniste). Ces aménagements sont réévaluées chaque année et le dossier suit l’élève toute sa scolarité pour permettre une prise en charge efficace de ses difficultés.

Les aménagements demandés pour les examens (dossier à demander au chef d’établissement qui le transmettra au service concerné afin d’être étudié en commission) doivent être cohérents avec ceux proposés pendant la scolarité du jeune (par l’APTA).

Pour les élèves dont le trouble des apprentissages est tel qu’ils se retrouvent en situation de handicap en milieu scolaire, l’équipe éducative peut monter un projet « handiscol »pour financer du matériel aidant à compenser cette situation (ordinateur portable, matériel pédagogique adapté…).

Mise à jour : 16 mai 2017

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères