L'enseignement des langues et de la culture kanak - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


L’enseignement des langues et de la culture kanak

La reconnaissance des langues kanak en tant que langues régionales date des arrêtés du 20 octobre 1992. Celui-ci introduit quatre langues en tant qu’épreuve facultative au baccalauréat. Il s’agit du drehu, du nengone, du paicî et de l’ajië. Aujourd’hui, sont enseignés dans l’enseignement secondaire :

  • Le drehu est enseigné à Lifou, Nouméa et le Grand Nouméa ;
  • Le nengone est enseigné dans à Maré, Nouméa et le Grand Nouméa ;
  • Le paicî est enseigné à Poindimié et Ponérihouen, ainsi qu’à Koné et Poya ;
  • L’ajië est enseigné à Houaïlou, Bourail et Païta ;
  • Le xârâcùù est enseigné à Canala et La Foa ;
  • L’iaai est enseigné à Ouvéa ;
  • Le Fwai est enseigné à Hienghène.

Sommaire

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères