Documents de référence - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


La DAREIC : présentation et stratégie

Documents de référence

Priorités éducatives de la Nouvelle-Calédonie

Loi et circulaires nationales

Sites et pages institutionnels

Voyages et sorties scolaires

  • Voyages et sorties scolaires dans le second degré : Réglementation administrative et financière.
PDF - 366.8 ko
Voyages et sorties scolaires dans le 2nd degré : Notice du Vice-Rectorat

Extrait de l’annexe de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République

http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20130709&numTexte=1&pageDebut=11379&pageFin=11404

II – Une refondation pour la réussite éducative de tous

Promouvoir une plus grande ouverture sur l’Europe et le monde :

L’école doit favoriser l’intégration des futurs citoyens français dans l’espace politique de l’Union européenne
et rendre possible la mobilité professionnelle dans l’espace économique européen. C’est pourquoi la France
promouvra les initiatives visant à développer un esprit européen et un sentiment d’appartenance partagé à la
communauté politique que constitue l’Union européenne.
Le ministère de l’éducation nationale participera ainsi à l’atteinte des objectifs de la stratégie « Education et
formation 2020 ».
L’apprentissage des langues vivantes constitue un moyen privilégié de cette ouverture.
La création de partenariats avec des acteurs scolaires dans des pays tiers est activement encouragée aux
différents niveaux du système éducatif : classe, établissement et académie. Ces partenariats, qui peuvent prendre
plusieurs formes, programmes européens, accords bilatéraux, appariements, jumelages... doivent permettre la
mise en œuvre de projets pédagogiques partagés qui donnent l’occasion aux élèves de développer des liens
concrets avec des partenaires étrangers.
La mobilité, qui contribue plus fortement encore au développement de compétences linguistiques,
personnelles et interculturelles, sera également développée pour les élèves, individuellement et collectivement,
comme pour les enseignants. La mobilité des enseignants pourra se réaliser tant dans le réseau d’enseignement
français à l’étranger que dans les établissements étrangers. Il est souhaitable que l’école permette que chaque
élève ait l’occasion de partir en voyage scolaire à l’étranger au moins une fois au cours de la scolarité
obligatoire.
Le ministère de l’éducation nationale développera une coopération éducative destinée à promouvoir à
l’étranger son système de formation et les valeurs républicaines qui lui sont attachées, à encourager
l’apprentissage de la langue française, à partager son expertise, à développer des réflexions conjointes sur des
problématiques communes et à ouvrir le système éducatif national sur le monde, notamment à travers le réseau
de l’enseignement français à l’étranger.
Le ministère chargé de l’éducation nationale participera, en association avec le ministère des affaires
étrangères, à l’enseignement français, au sein de l’Union européenne et dans les pays tiers à l’Union
européenne, en développant notamment des filières bilingues, des sections binationales et des sections
internationales avec les pays partenaires.
Cette coopération sera intensifiée avec des pays et des régions présentant un intérêt particulier pour la
France

Mise à jour : 21 juin 2016

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères