Les relations éducatives entre la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


Les relations avec les pays de la région

Les relations éducatives entre la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu

La France et le Vanuatu

Depuis l’indépendance, les relations entre le Vanuatu et la France n’ont cessé de s’améliorer et la coopération bilatérale est active dans les secteurs de l’éducation, de l’agriculture, de la santé et des infrastructures.

Dans le domaine éducatif, la France compte parmi les bailleurs de fonds qui interviennent pour soutenir les dépenses de construction et de réhabilitation des établissements scolaires, ainsi que les dépenses liées à la réforme du système du système éducatif vers un système bilingue, encadrée par la feuille de route pour l’éducation au Vanuatu. La France est présente dans l’Education partners group aux côtés, notamment, des Australiens et des Néo-zélandais, voire de l’Union européenne, elle rémunère certains cadres coopérants et finance des bourses d’études dans le secondaire et le supérieur.

La présence française est matérialisée par l’école française de Port-Vila, les lycées francophones dont le lycée français Jean-Marie Gustave Le Clezio, le lycée Antoine de Bougainville qui accueille le centre de préparation au DAEU, les Alliances françaises de Port-Vila et de Luganville et le collège maritime.

C’est une des manifestations de la promotion de la Francophonie, dans le cadre plus général du développement du Vanuatu.

La Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu

Les liens entre le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie s’ancrent dans l’histoire. Dans les deux archipels proches, aux premiers peuplements inscrits dans les temps immémoriaux suivent les premiers contacts entre Européens et Océaniens, les voyages d’exploration, les expériences coloniales. Les deux pays ont combattu ensemble lors des deux conflits mondiaux. Ces liens s’expliquent aussi par les échanges économiques (fréquentation touristique) et culturels, ils se développent aussi par la coopération éducative.

Le Vanuatu est représenté en Nouvelle-Calédonie par un Consulat général.

La coopération et les échanges scolaires

En 2011, le vice-recteur de Nouvelle-Calédonie a signé deux conventions en coopération régionale et a rencontré les partenaires institutionnels et les acteurs du monde éducatif du Vanuatu. Il était accompagné des inspecteurs et des chargés de mission impliqués dans des actions d’appui à l’enseignement technique et à la formation des maîtres.

Ces actions ont été relancées en 2013 et 2014 par le vice-recteur, Patrick Dion.

Rencontre entre le vice-recteur et le ministre de l'éducation du Vanuatu (2014)
Rencontre entre le vice-recteur, Patrick Dion et le ministre de l’éducation du Vanuatu, Bob Loughmann (2014)

Le vice-recteur et la délégation du vice-rectorat reçus par le ministre de l'Education et l'Ambassadrice de France (2011)
Le vice-recteur, Ives Melet et la délégation du vice-rectorat reçus par le ministre de l’Education et l’Ambassadrice de France (2011).

Chaque année, des voyages d’élèves néo-calédoniens ou l’accueil d’élèves ni-vanuatu sont organisés par les établissements pour améliorer les compétences linguistiques, professionnelles et la connaissance de l’autre.

Depuis 2011, un appariement existe entre le collège de La Foa -ALP et l’INVT (Centre de formation en hôtellerie, tourisme et loisirs) situé à Port-Vila.

Les élèves de l'ALP du collège de La Foa au restaurant d'application du centre de formation hôtellière de Vanuatu
Les élèves de l’ALP du collège de La Foa au restaurant d’application du centre de formation hôtellière de Vanuatu
Les élèves de l'ALP du collège de La Foa en visite d'hôtel à Port-Vila
Les élèves de l’ALP du collège de La Foa en visite d’hôtel à Port-Vila

Mise à jour : 9 septembre 2015

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères