La rentrée scolaire 2020 - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


La rentrée scolaire 2020

La rentrée scolaire 2020

Les conditions de rentrée

  • Des effectifs élèves
    Pour la rentrée scolaire 2020, 67 209 élèves sont attendus de la maternelle au lycée (y compris l’agriculture) dont 26 744 élèves dans le premier degré public, 23 315 élèves dans le second degré public, 7 336 élèves dans le premier degré privé, 9 264 élèves dans le second degré privé, et 550 élèves dans le privé hors contrat.
  • Les moyens financiers consacré en 2020 à l’enseignement secondaire public, primaire et secondaire privé en Nouvelle-Calédonie
    En 2020, le total des crédits alloués par l’État et la Nouvelle-Calédonie à l’enseignement secondaire public et à l’enseignement privé (primaire et secondaire) s’élèveront à 53,2 milliards de F CFP.
    La Nouvelle-Calédonie consacrera 3,9 milliards inscrits au budget primitif 2020. L’État assure le financement de la masse salariale des personnels pour 47,6 milliards (dans le cadre de la mise à disposition globale et gratuite) ainsi que les dépenses de fonctionnement liées aux charges non transférées (certifications, examens, formations) pour 1,7 milliards.

Les priorités 2020

La maîtrise des fondamentaux en mathématiques et en français à l’école et au collège

La prévention de l’illettrisme et de l’innumérisme est une priorité. Apprendre aux jeunes calédoniens à dire, lire, écrire mais aussi compter, calculer, raisonner est indispensable pour leur avenir, leur épanouissement et leur insertion dans la société.

Les évaluations montrent l’impact positif du travail engagé depuis plusieurs années dans le domaine de la maîtrise de la langue française. Il s’agit désormais de compléter cet effort par des actions renforcées dans le domaine des mathématiques.

Le climat scolaire : agir et vivre ensemble

Notre école, républicaine et océanienne, doit être un creuset démocratique, où toutes les communautés vivant en Nouvelle-Calédonie se côtoient et se découvrent dans le respect les unes des autres. Pour construire ce « vivre et agir ensemble » et permettre à nos élèves de s’ouvrir sur leur environnement et le monde, la valorisation de toutes les cultures présentes en Nouvelle-Calédonie sera promue au cœur des enseignements ainsi qu’une ouverture sur le monde à commencer par la connaissance de notre environnement proche, notamment de la culture anglo-saxonne.

Priorité sera donnée au cadre de vie des élèves et au déploiement de la démarche ABMA : aller bien pour mieux apprendre. Ce dispositif, expérimenté sur deux établissements publics de Nouvelle-Calédonie (EPENC) de 2016 à 2018, a été déployé dans des établissements volontaires. Ainsi en 2019, six établissements étaient engagés dans la démarche ; en 2020 ils seront au nombre de dix.
Pour en savoir plus : consultez la page ABMA, Aller Bien Pour Mieux Apprendre.

La prévention du décrochage scolaire

Les établissements scolaires accentuent leur mobilisation sur la prévention du décrochage scolaire en donnant la pleine mesure à l’application « persévérance » qui permet de repérer les élèves en situation de décrochage (absentéisme).

Afin de prévenir ces décrochages qui souvent naissent de décrochages dans les apprentissages, des dispositifs d’accompagnement des élèves sont mis en place :

  • l’enseignement complémentaire (expérimentation de la réforme de l’organisation de l’enseignement primaire) ;
  • l’accompagnement personnalisé et le dispositif « devoirs faits » ;
  • les stages de préparation aux examens ;
  • les dispositifs relais ;
  • le développement de dispositifs proposés en lien avec les partenaires (associations, communes, provinces).

Par ailleurs, dans le cadre de la prévention du décrochage scolaire, le partenariat avec les familles est renforcé.

La politique de santé scolaire

La délibération relative à la santé scolaire adoptée en décembre 2019 par le congrès fixe les grandes orientations du système éducatif calédonien en matière de promotion de la santé en milieu scolaire. Il s’agit notamment :

  • d’offrir à chaque élève un suivi sanitaire et social scolaire ;
  • d’offrir à chaque élève une éducation pour la santé : le soutenir, l’accompagner et l’encourager à adopter des comportements responsables pour lui-même et son environnement ;
  • de disposer d’une veille sanitaire et sociale scolaire.

Les directions de l’enseignement en lien avec tous les acteurs et partenaires concernés seront mobilisés en 2020 sur cette priorité.

La scolarisation des élèves en situation de handicap

L’accompagnement des élèves en situation de handicap se renforce par l’ouverture de quatre ULIS (unités localisées pour l’inclusion scolaire) :

  • 1 ULIS pour les troubles des fonctions cognitives (TFC) au collège de Portes de fer,
  • 1 ULIS pour les TFC au collège de Sainte-Marie à Paīta (DEC),
  • 1 ULIS pro pour les TFC implantée provisoirement au collège de Koné avant que les conditions d’accueil soient réunies au lycée Michel Rocard,
  • 1 ULIS pour les troubles des fonctions motrices et troubles associés au collège de Dumbéa-sur-mer,
  • 1 CLIS pour les TFC à l’école de Wani sur la commune de Houailou.

Cela porte à 30 le nombre d’ULIS (dont 5 ULIS pro) et à 28 le nombre de CLIS.
Au-delà de ces 58 unités-classes d’accueil, l’inclusion des élèves en situation de handicap est également assurée en milieu ordinaire lorsque les conditions favorables de cette scolarisation sont réunies.

L’année 2020 sera consacrée à la promotion et au développement de l’école inclusive avec la refonte des textes relatifs à la scolarisation des élèves en situation de handicap et des élèves à besoins éducatifs particuliers.

L’éducation à l’égalité à l’école

L’égalité à l’éducation à l’école (3E) sera promue avec la mise en place d’actions de sensibilisation et la poursuite de la labellisation 3E d’établissements ou d’écoles, conformément à l’ambition portée par le projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie et au discours de politique générale du président du gouvernement déclarant la lutte contre les violences faites aux femmes, grande cause territoriale. A ce titre le vice-recteur/directeur général des enseignements a signé la charte d’engagement "Agir ensemble pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes" avec toutes les autorités institutionnelles.

L’éducation au développement durable

La labellisation des Établissement en Démarche de Développement Durable (E3D) sera encore et toujours encouragée. Il s’agit d’accompagner les écoles, collèges et lycées à s’engager dans une démarche globale de développement durable à travers, les enseignements délivrés et le mode de fonctionnement de l’établissement (énergie, eau, déchets...).

L’élection d’éco-délégués sera promue au sein des établissements scolaires.

Les réformes en cours

La réforme du lycée

La réforme du baccalauréat concerne, dès la rentrée 2020, tous les élèves de première. Elle a pour objectifs une meilleure préparation à l’enseignement supérieur et une orientation mieux accompagnée.

Les séries générales (S, ES et L) disparaissent au profit d’enseignements de spécialité au choix des élèves (trois enseignements de spécialité en première, deux en terminale).
Les séries technologiques sont maintenues.

Les fondamentaux de la réforme sont :

  • Une personnalisation des parcours
  • Une part de contrôle continu au baccalauréat et un nombre limité d’épreuves ponctuelles

Le calendrier des épreuves communes de contrôle continu (E3C) a été arrêté avec le souci de laisser une longue période de 15 semaines avant la première épreuve afin que les élèves aient le temps d’acquérir les compétences méthodologiques requises.
Voir le calendrier

La valorisation de la voie professionnelle

Un enseignement technologique et professionnel de qualité doit être en phase avec les réalités du monde économique. La Nouvelle-Calédonie a affirmé sa volonté de « faire de la voie professionnelle initiale une voie d’excellence contribuant à la réussite des élèves et au développement économique du pays ». C’est l’ambition du plan de valorisation de la voie professionnelle initiale (délibération n°417 du 18 mars 2019).
Ce plan vise à réduire les sorties sans qualification du système scolaire, à soutenir le développement de l’entrepreneuriat, à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes, à permettre des poursuites d’études en section de technicien supérieur pour des jeunes ayant un projet d’étude supérieure motivé.

La mise en œuvre de ce plan de valorisation de la voie professionnelle (PVVP) s’articule autour de trois mesures principales qui interagissent entre elles :

  • Rendre plus lisibles les parcours de formation du CAP au BTS avec un affichage par filière
  • Mieux individualiser les parcours des élèves en fonction de leurs capacités et de leurs besoins
  • Mettre progressivement en place une démarche de « campus des métiers de la Nouvelle Calédonie »

Le gouvernement propose un premier campus autour de la transition énergétique et du développement durable.

La poursuite de la réforme de la scolarisation obligatoire

L’instruction obligatoire, dispensée de 5 à 16 ans, s’opère de l’école maternelle au collège en passant par l’école élémentaire. Le parcours d’apprentissage de l’élève pendant cette scolarisation obligatoire est déterminant pour la réussite future du jeune adulte. C’est pourquoi la Nouvelle-Calédonie réforme cette période de scolarisation de l’élève afin de lui garantir la meilleure réussite possible.

La réforme du collège, initiée en 2018 se poursuit avec notamment l’enseignement et l’évaluation par compétences qui permettent aux élèves de se situer dans leurs apprentissages et d’être accompagnés au plus près de leurs besoins.

La réforme de l’organisation de l’enseignement primaire est le pendant de celle du collège pour les écoles primaires de la Nouvelle-Calédonie. Les nouveaux programmes, les moyens d’accompagnement et les parcours créés en continuité pour les apprentissages des élèves de l’école au collège, expérimentés en 2019, continuent de l’être en 2020.

Le socle commun de connaissances, de compétences et de valeurs se décline en cinq domaines de formation qui définissent les grands enjeux de formation durant la scolarité obligatoire. Chaque domaine définit des objectifs de connaissances et de compétences à acquérir, constituant ainsi un socle commun à tous les jeunes calédoniens.

L’instauration de réseaux d’enseignement écoles-collèges, permettra la définition des ambitions et objectifs communs prioritaires, portés par les établissements d’un secteur géographique scolarisant les élèves au cours de leur parcours de scolarisation de 5 à 16 ans.

Les actions éducatives de l’année

Les actions mémoire et citoyenneté

L’École a un rôle essentiel à jouer dans la transmission de la mémoire auprès des enfants et des jeunes. Elle doit également préparer chaque élève à sa vie de citoyen par une éducation aux droits de l’Homme et aux droits de l’enfant. Le développement des actions éducatives menées autour de ces thèmes, en complément de l’enseignement d’histoire-géographie, et de l’enseignement moral et civique, a conduit à la nomination d’une référente académique « Mémoire et citoyenneté ».
Voir la rubrique Mémoire et citoyenneté.

La semaine de la presse et des médias à l’école

La Semaine de la presse et des médias dans l’École permet aux élèves de mieux connaître l’univers des médias et de comprendre ses enjeux culturels et démocratiques. La semaine de la presse et des médias à l’École aura lieu en Nouvelle-Calédonie la semaine du 27 avril 2020.

Cette semaine sera aussi l’occasion de lancer en Nouvelle-Calédonie la nouvelle plateforme éducative LUMNI, mise en place conjointement par France Télévisions et l’INA : https://www.lumni.fr/

L’année des mathématiques

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a souhaité faire de l’année 2020 l’« Année des mathématiques », en partenariat avec le CNRS et l’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (INSMI).
Cette « Année des mathématiques » vise à montrer, le plus largement possible, et en particulier à un public non nécessairement averti, tout le plaisir qu’on peut tirer des activités mathématiques, toutes les possibilités de faire des mathématiques, tous les débouchés suite à des études de mathématiques.
Voir la rubrique Année des mathématiques.

La journée du sport scolaire

La journée du sport scolaire aura lieu en Nouvelle-Calédonie le 11 mars 2020. Cette journée est l’occasion de promouvoir le développement de la pratique sportive ainsi que les valeurs du sport et de l’Olympisme à l’École.

Mise à jour : 6 mars 2020

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique