Accompagnement du vice-rectorat à la sécurisation des établissements scolaires - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


Climat scolaire

Accompagnement du vice-rectorat à la sécurisation des établissements scolaires

Note du vice-recteur de la Nouvelle-Calédonie, directeur général des enseignements, adressée aux directeurs d’établissements publics d’enseignement de la Nouvelle-Calédonie, le 8 mars 2017.

La mise en œuvre des mesures de sécurisation des établissements scolaires constitue l’une des priorités de ce début d’année 2017.

En conséquence, à la suite de la note du 6 septembre 2016 sur « la gestion du risque et les mesures de sécurisation des EPENC », je souhaite vous préciser les dispositifs et outils qui sont mis à votre disposition par le vice-rectorat pour vous accompagner dans la mise en œuvre des mesures de sécurisation des établissements scolaires.

L’organisation de trois exercices annuels dans le cadre du Plan particulier de mise en sureté (PPMS), dont l’un porte sur une « alerte-intrusion », nécessite la connaissance partagée de ce document au sein de l’établissement. Or, il est apparu que peu d’établissements scolaires disposaient d’un PPMS actualisé, voire que certains n’en avaient jamais possédé un.

Aussi, au regard des difficultés parfois rencontrées dans l’élaboration des PPMS, vous êtes conviés à participer à un séminaire spécifiquement consacré à l’élaboration opérationnelle d’un PPMS, le vendredi 17 mars de 8H à 12H au lycée du Grand Nouméa.

Les chefs d’établissement concernés peuvent être accompagnés ou représentés par leurs adjoints, y compris par leurs adjoints gestionnaires, et/ou leurs conseillers principaux d’éducation.

Les directeurs des établissements du 2nd degré de l’enseignement privé sont invités à participer à cette formation.

La révision du diagnostic de sécurité de chaque établissement scolaire est un préalable aux propositions d’amélioration de la sécurisation des EPENC. Ce travail doit être notamment mené en lien avec les référents de secteur de la Police nationale qui ont fait part de leur disponibilité pour vous apporter leur expertise en ce domaine.

La liste, modifiée en ce début d’année, de ces référents est jointe à la présente note.

Plus globalement, la convention de partenariat récemment signée par le Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie et la Direction de la sécurité publique participe, d’une part, à protéger les établissements scolaires contre d’éventuels faits de violence qui pourraient se produire en leur sein ou à leurs aux abords par un renforcement des échanges d’information et des actions de prévention menées conjointement avec la Police nationale ; d’autre part, à lutter contre les faits de délinquance et de violence aux abords des établissements scolaires, notamment par des actions spécifiques menées par les forces de police pour lutter contre la vente et la consommation de produits stupéfiants.

Une convention de même nature est en cours d’élaboration entre le Vice-rectorat et la Gendarmerie nationale. Sa signature interviendra dans le courant du mois de mars.

Je vous rappelle qu’un « protocole de gestion de crise dans les établissements scolaires en Nouvelle-Calédonie » a été élaboré par le Vice-rectorat et transmis en septembre dernier à tous les établissements scolaires. Une cellule de gestion de crise au sein du Vice-rectorat, qui vous viendrez immédiatement en appui en cas de nécessité, est notamment constituée.

A compter de cette rentrée scolaire, chaque élève scolarisé dans un collège public aura bénéficié, avant la fin de sa scolarité au collège, d’une formation aux « gestes qui sauvent » ou au PSC1. Madame NERETTI et Monsieur PELLERIN, référents académiques PSC1, peuvent vous accompagner dans l’organisation de ce plan de formation.

Enfin, je sais la vigilance particulière que vous portez aux abords de vos établissements scolaires, par votre présence et celle des personnels de vie scolaire aux principaux mouvements d’élève, afin notamment d’éviter les attroupements préjudiciables à leur sécurité.

Trois guides dédiés à la sécurité des collèges et des lycées peuvent servir de ressources pour l’application de l’ensemble de ces mesures de sécurisation :

  • « Sécurité des collèges et des lycées - le guide des chefs d’établissement » ;
  • « Sécurité des collèges et des lycées - le guide des parents d’élèves » ;
  • « Vigilance attentat : les bons réflexes - guide à l’attention des chefs d’établissement, des inspecteurs de l’éducation nationale et des directeurs d’école ».

Les guides sont téléchargeables à partir du site education.gouv.fr)

Comptant sur votre engagement sur ces questions qui relèvent de la sécurité des élèves et des personnels.

Mise à jour : 31 mars 2017

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères