Section internationale australienne en construction - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


Les actions en établissements

Section internationale australienne en construction

Pendant une semaine, une mission d’expertise a étudié les conditions d’ouverture de la section internationale australienne au sein de collèges calédoniens.

Une mission d’expertise

Cette mission d’expertise était constituée de deux inspecteurs généraux de l’Éducation nationale (Madame Florence Smits en histoire-géographie et Monsieur Bertrand Richet en anglais), qui ont pu rencontrer la représentante du gouvernement australien, Mme Fiona Mueller, docteure et directrice des programmes d’ ACARA (l’autorité autralienne responsable de la conception et de l’évaluation des programmes) et les services du vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie. Il s’agissait notamment d’échanger autour des programmes des enseignements spécifiques en langue et littérature, et en histoire-géographie.

Cette mission fait suite à l’arrangement administratif signé en septembre 2015 entre le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Gouvernement d’Australie, et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

La section internationale australienne

La section internationale australienne est un nouveau parcours scolaire, spécifique, qui propose une complémentarité à l’enseignement bilingue déployé par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dans les écoles primaires publiques et aux parcours existants actuellement en collège que sont les sections européennes « anglais » et les classes bilingues « anglais ».

La section internationale australienne est un projet pays qui s’inscrit dans la carte des formations et la carte des langues de la Nouvelle-Calédonie, porté par le projet des établissements. Le déploiement est prévu dans deux collèges à la rentrée de février 2017 en 6e avec une montée en puissance chaque année. Retour ligne automatique
Les élèves pourront être issus de la diversité géographique et socio-économique de la Nouvelle-Calédonie, s’agissant d’un recrutement hors secteur, sur la base de dossiers de candidature avec évaluation du niveau d’anglais et de la motivation.

Il s’agit d’un dispositif novateur, exigeant, internationalisant qui doit permettre à de jeunes calédoniens et à de jeunes étrangers du Pacifique et notamment les Australiens, vivant en Nouvelle-Calédonie, de vivre un projet scolaire partagé, d’apprendre à se connaître et à partager leurs cultures, d’un projet diplômant (grâce à l’option internationale du diplôme national du brevet puis du baccalauréat), qui leur permettra notamment de pouvoir envisager plus facilement des études supérieures dans le système d’étude supérieur du pays partenaire.

Vendredi 8 juillet 2016 : Clôture de la semaine

Cette semaine de rencontres et de travaux a été rythmée par l’observation de séances d’enseignement en anglais et en histoire-géographie, aux collèges Georges Baudoux et de Dumbéa-sur-Mer ainsi qu’au lycée Jules Garnier, et un déjeuner bilan au restaurant d’application du lycée professionnel commercial et hôtelier Auguste Escoffier.

Les élèves des classes CHAM de 6ème et 5ème du collège Baudoux ont chanté devant la délégation

Collier de fleur remis à la représentante du gouvernement australien, Mme Fiona Mueller, par une élève du collège Baudoux

Mise à jour : 5 septembre 2016

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique