Visite d'étude de la classe ATS du lycée Jules Garnier à Perth et Melbourne - Août 2014 - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


La valorisation des actions

Visite d’étude de la classe ATS du lycée Jules Garnier à Perth et Melbourne - Août 2014

La Classe ATS (Adaptation des Techniciens Supérieurs) a séjourné 10 jours en Australie, du 30 juillet au 08 août 2014, pour y observer des usines de traitement des eaux, des exploitations minières et d’autres sites industriels.

La classe ATS en projet international

La classe d’ATS est une Classe Préparatoire aux concours des Grandes Ecoles (CPGE) un peu particulière : cette formation a été mise en place pour la première fois en Nouvelle-Calédonie en février 2011, elle est ouverte aux seuls détenteurs d’un diplôme de BTS (Brevet de Technicien Supérieur) industriel, et prépare ces techniciens supérieurs en un an aux concours des Grandes Ecoles grâce à une remise à niveau intensive en maths, physique, sciences industrielles pour l’ingénieur, français-philosophie et anglais.

La Classe ATS du lycée Jules Garnier

Le projet international est renouvelé annuellement depuis 2012 autour d’une formation scientifique en langue étrangère et d’un voyage en pays anglophone pour y observer l’application pratique de ce qui a été étudié, et mobiliser les acquis linguistiques de l’année. Les étudiants ont suivi durant une quinzaine d’heures des cours scientifiques de niveau ingénieur en langue anglaise sur le thème du traitement de l’eau ainsi que sur l’organisation du traitement des eaux en Nouvelle-Calédonie.

Puis les étudiants ont pu visiter des sites d’exploitation minière à Perth, des sites industriels de traitement des eaux usées à Melbourne et d’un centre de dessalement à Wonthaggi, des laboratoires de sciences de l’ingénieur d’une université australienne.

Pourquoi l’eau, et pourquoi l’Australie ?

Le thème de l’eau s’inscrit dans une problématique d’avenir pour la Nouvelle-Calédonie et ses plus proches voisins. De plus, les techniques de traitement des eaux usées et de dessalement d’eau de mer utilisent des phénomènes physiques et des technologies qui ne sont, pour ainsi dire, pas au programme de la formation et apportent un bagage technologique important aux étudiants. Enfin les techniques d’utilisation et de recyclage de l’eau au sein d’exploitations minières sont transposables à la Nouvelle-Calédonie et ses mines de nickel. Ce projet constituera une valeur ajoutée à la formation de ces futurs ingénieurs calédoniens.

Le traitement de l’eau

Les étudiants d’ATS ont pu observer sur le terrain différentes techniques de traitement de l’eau étudiées en cours. A Melbourne Water – Western Treatment plant -, principale usine de traitement des eaux usées de Melbourne, ils ont pu visiter les bassins immenses de filtrations successives.

Un grand moment du voyage fut la journée passée à Wonthaggi, au sud de Melbourne, dans l’un des plus grands centres de dessalement du monde. Les étudiants ont eu la chance d’être accompagnés dans cette visite par un ingénieur français, Julien Tauvry qui a participé à la mise en place de l’usine depuis ses débuts, et qui leur a fait faire un tour complet hors des sentiers habituels, ponctué d’anecdotes sur l’histoire de sa construction.
Visite de l'usine de dessalement
Visite de l'usine de dessalement
Photo de groupe dans l'usine de dessalement

Exploitations minières

A Perth, les étudiants ont visité deux mines impressionnantes utilisant des techniques d’extraction totalement différentes.

La mine de bauxite d’ALCOA est une mine très étendue mais peu profonde car le minerai de bauxite se trouve près de la surface. Les élèves ont pu observer le chantier d’extraction ainsi que tout le processus industriel qui permet de passer de la bauxite à l’aluminium.

A Newmont-BGM, les élèves ont pu mesurer le gigantisme de la mine d’or de Boddington. Des camions remontent à la surface des chargements de roches de plus de 200 tonnes qui sont ensuite broyées par une succession d’équipements jusqu’à atteindre une taille de moins de 1mm, puis subissent une succession de traitements chimiques pour en extraire l’or, tout cela afin de récupérer 0,6 grammes d’or par tonne de roche traitée !

Mine d'or de Boddington - les élèves dans une salle de réunion
Un élève devant la mine d'or de Boddington

Autres visites éducatives

Les étudiants ont également visité l’usine de transformation de métaux SILTECH dont l’activité principale est le recyclage de divers déchets industriels comme par exemple les radiographies ou les cartes électroniques afin d’en extraire les métaux précieux qu’ils contiennent comme l’argent et l’or par différentes techniques de combustion et de séparation chimique.

Un autre moment passionnant a été la journée passée à Melbourne University, où le Professeur Scales a consacré sa journée aux étudiants néo-calédoniens et a fait découvrir différents projets de recherche : outre les laboratoires de recherche en ingénierie chimique et les travaux sur l’eau qui y sont conduits, ils ont pu découvrir un processus de captage et de stockage du carbone ; rentrer dans le laboratoire où se font les recherches sur l’œil bionique qui va permettre aux non-voyants de retrouver une vision partielle ; observer un accélérateur de particules et un congélateur à 0,03 kelvins  ; rencontrer une chercheuse qui étudie de nouveaux procédés de filtration de l’eau ; étudier des moteurs fonctionnant aux bio-fuel ; discuter avec des étudiants dont le projet est de fabriquer une voiture qui sera mise en compétition inter-universités.
Ce fut un véritable privilège que de pouvoir rencontrer les personnes travaillant dans tous ces laboratoires.
Melbourne University - un congélateur à 0,03 kelvins
Melbourne University - Explications devant l'accélérateur de particules

Aspects culturels du voyage

Du point de vue culturel, les étudiants ont découvert les deux métropoles et ce que celles-ci peuvent offrir : le monde et l’animation des « city » de Perth et de Melbourne, la rencontre avec la faune australienne au zoo de Melbourne, la visite du quartier de Saint Kilda et de la petite ville de Freemantle, et une soirée dans une salle de théâtre superbe à faire l’expérience d’une comédie musicale à l’anglo-saxonne, « The king and I ».

Southbank Pedestrian Bridge - Melbourne

Conclusion

En résumé, ce fut un voyage au rythme soutenu mais qui a apporté des expériences et des souvenirs inoubliables aux étudiants, dont certains n’avaient jamais quitté la Nouvelle-Calédonie : ils ont pu voir à l’échelle d’une grande ville à quel point l’assainissement et la préservation de l’eau sont des enjeux fondamentaux pour les futurs ingénieurs qu’ils sont ; nos étudiants originaires des îles et de Koné ont souvent comparé leurs usines de dessalement à ce qu’ils ont vu à plus grande échelle à Wonthaggi.

Dans l’optique des concours des Grandes Ecoles d’ingénieurs, ils ont pu observer la mise en œuvre de systèmes pluritechnologiques industriels (automatismes et asservissements par exemple), ce qui leur apporte une culture technologique précieuse pour leur avenir. La confrontation des cultures et de l’éducation supérieure française et australienne leur a permis de prendre du recul et d’apporter une richesse à leur réflexion que nous espérons les voir exploiter lors des oraux de concours. Finalement, la pratique quotidienne de l’anglais n’a pu leur être que bénéfique.

Les étudiants (et leurs accompagnateurs) sont particulièrement reconnaissants aux institutions et organismes qui leur ont permis de réaliser ce projet : le vice-rectorat et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie ; les province Nord, Îles et Sud ; les mairies de Kouaoua, La Foa, Mont-Dore, Ouvéa, Lifou, Maré, et Païta ; l’APE du lycée Jules Garnier et l’APE-Prépa ; et aussi aux mécènes qui grâce à leur générosité ont contribué au succès de ce voyage : la SLN-Eramet, la Calédonienne des Eaux, KNS-Koniambo, la S.I.P., la Fondation J. Lafleur et le C.E. Jean Lefebvre Pacifique.

Les enseignants : Georgina MORAT, Laurent BECLE, Yann ALGAYON.

Mise à jour : 13 octobre 2014

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique