Les élèves du collège Jean Fayard en Nouvelle Zélande – 2013 - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


La valorisation des actions

Les élèves du collège Jean Fayard en Nouvelle Zélande – 2013

Le projet

24 élèves de Quatrième et Troisième du collège Jean Fayard de Katiramona, principalement inscrits en « section européenne », encadrés par deux professeures d’anglais Mmes Fourquet et Gubanski et M. Okuno, accompagnateur éducatif, sont partis à la découverte de la Nouvelle-Zélande au cours du mois de mai. Ces élèves ont été sélectionnés sur la base de leur motivation, leur comportement et leurs compétences en anglais.

Ce projet transdisciplinaire et interculturel est l’aboutissement du travail conduit lors des deux heures d’anglais supplémentaires de « section européenne » avec un objectif principal : placer les élèves dans des situations de communication authentiques afin de donner une dimension concrète à l’apprentissage de l’anglais.

Cette année, le projet d’échange a été mené avec deux établissements : Spotswood College situé à New Plymouth et Papatoetoe High School à Auckland. Dans les deux villes, les élèves ont été accueillis dans les familles des élèves.

Ce voyage a été rendu possible grâce aux aides des Institutions de la Nouvelle-Calédonie, du vice-rectorat, du collège et de son Foyer Socio-Educatif, complémentaires de la participation financière des familles.

Le groupe au musée national Te Papa à Wellington

Le séjour à New Plymouth

La première semaine du voyage s’est déroulée à New Plymouth. La professeure de français de Sportswood College , Sabine de Crevoisier, a organisé la répartition de nos élèves dans les familles néo-zélandaises. Les élèves ont été accueillis dans l’établissement par un « powhiri », cérémonie traditionnelle d’accueil Maori et ont ensuite participé à différents cours d’enseignement classique et d’autres plus originaux (business class, drama, politics, …). Nos élèves calédoniens ont participé activement aux cours de français et d’anglais.

New Plymouth est une ville touristique réputée à la fois pour ses plages et pour ses montagnes. Au Mont Taranaki, les élèves ont passé une journée pour découvrir la faune et la flore de la région. Malgré la météo capricieuse, temps pluvieux et température fraiche, ils ont bravement marché jusqu’au point du vue où ils ont pique-niqué et fêté l’anniversaire d’une des membres du groupe. Au retour de cette balade, ils ont visité le refuge « musée », en profitant du poêle pour se réchauffer.

Le groupe au Mont Taranaki

Le séjour à Auckland

La deuxième partie du séjour s’est déroulée à Auckland. Le groupe a séjourné deux nuits en structure d’hébergement « backpacker » et a pu découvrir le fonctionnement d’une auberge de jeunesse ainsi que les règles de la vie en communauté. Les élèves ont ensuite été chaleureusement accueillis et hébergés par les familles des élèves de Papatoetoe High School réunies par Rosa Kolauni, professeure de langues étrangères.

Les élèves durant un cours de langue à Papatoetoe High School
Dans cet établissement, après avoir été de nouveau accueillis par un « powhiri », les élèves, répartis dans plusieurs classes, ont suivi leur correspondant. Les élèves ont été regroupés lors des cours de français afin d’optimiser les échanges avec les élèves néo-zélandais.

Lors d’une journée d’excursion, le groupe a pris une navette pour se rendre sur l’île volcanique de Rangitoto. Après avoir grimpé jusqu’au sommet et admiré le point de vue, les élèves se sont promenés dans les rues d’Auckland et ont pu observer l’architecture de la ville.

Par ailleurs, le groupe a effectué une sortie au musée d’Auckland accompagné par les correspondants « seniors » de Papatoetoe qui ont pu guider les élèves calédoniens et leur expliquer l’histoire du peuple Maori ainsi que l’engagement du pays dans les deux guerres mondiales.
la ville d'Auckland

Le bilan

De retour en Nouvelle-Calédonie, nous avons très vite remarqué les retombées positives de ce voyage, les élèves ayant gagné en autonomie et en assurance. Ils ont aussi développé des compétences basées sur les observations en relation aux programmes (volcanisme pour les Quatrième et les deux guerres mondiales pour les Troisième). Et il n’est pas nécessaire de rajouter que tous ces élèves ont beaucoup gagné en aisance en anglais.

L’exploitation pédagogique s’est faite à travers un cahier de voyage dit « logbook » dont une partie a été élaborée en amont avec les élèves et dans lequel sont mises en œuvre les compétences du socle commun. A la fin du « logbook » sont listées les compétences transversales et les compétences interculturelles travaillées au cours de cette année :
(voir le document en bas de la page Conception et présentation d’une action d’ouverture internationale en établissement)

Mise à jour : 1er août 2013

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique