Un appariement scolaire : Taupo Intermediate School - Collège Jean Mariotti - 2011 - Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

logos du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la République française, et du vice-rectorat


La valorisation des actions

Un appariement scolaire : Taupo Intermediate School - Collège Jean Mariotti - 2011

Logos du collège Mariotti et de Taupo Intermediate School

Le projet de partenariat entre les deux établissements, commencé en 2007, s’est concrétisé en 2009 par la signature d’un protocole d’appariement officiel entre le Vice-Recteur M. Ives Melet, le Maire de Taupo, M. Rick Cooper, le Maire de Nouméa M. Jean Lèques et les Chefs d’établissements concernés, Mme Marie-Claude Mezouar et M. William Clarke. Le professeur responsable de l’échange au collège Jean Mariotti est M. Eric Vallon.

Le projet pédagogique est le socle sur lequel repose cet échange. La découverte des systèmes éducatifs, des pratiques professionnelles ainsi que la participation des élèves à toutes les activités de classe de leurs correspondants sont primordiales pour la poursuite d’un tel échange. Etre totalement intégré aux activités scolaires, participer aux tournois sportifs du collège d’accueil et au traditionnel « Powhiri » lors de notre séjour (cérémonie d’accueil des nouveaux élèves du collège où sont présentées toutes les actions prévues dans l’année dont cet appariement) sont inévitables lorsque l’on souhaite développer un véritable partenariat.

Les élèves des deux établissements ensemble en atelier couture en "technologie"
Les élèves des deux établissements ensembles en atelier couture en "technologie"

Les compétences visées pour les élèves sont celles du niveau A2 qui est requis à la fin de la scolarité obligatoire, ce qui ne veut pas dire que les élèves sont limités, bien au contraire. Le cahier d’activités fourni au départ, renseigné par les élèves pendant leur séjour et évalué au retour, fait partie du travail exigé. Par l’immersion familiale, scolaire et sportive, sont recherchées l’adaptabilité des élèves à des situations de communication diverses et variées, ainsi que la découverte du bilinguisme néo-zélandais et du biculturalisme.

Les élèves des deux établissements ensembles en activités "arts plastiques "
Les élèves des deux établissements ensembles en activités "arts plastiques"

D’autres actions sont envisagées pour approfondir cet appariement en augmentant par exemple la durée du séjour afin que les élèves puissent encore mieux appréhender les cultures anglo-saxonne et maori et davantage maîtriser la langue. La question des évaluations ici et là bas est posée.

Pour ce faire, les enseignants responsables du projet dans chaque établissement, M. Vallon et Mrs Westerman, envisagent de pousser encore plus loin les activités de préparation communes. Jusqu’à présent, les élèves des deux établissements correspondent épistolairement ou par courriel Pour aller plus loin, les enseignants envisagent, avec l’aide des TICE, la création de blogs respectifs où les élèves pourront recueillir des informations sur leurs correspondants ou en déposer sur eux-mêmes, l’écoute d’émissions radiophoniques par podcasts, ou encore des échanges par visioconférence (Skype ou autre).

L’ambition est réelle pour développer les compétences linguistiques mais également pour mieux intégrer les élèves dans leur environnement : pourquoi ne pas envisager une partie de chaque cursus scolaire respectif dans le collège correspondant, avec validation des compétences acquises ?

Bouquet de fleurs et protocole d'appariement entre les établissements, les institutions scolaires scolaires et communales.
Documents officiels de l’appariement entre les établissements, les institutions scolaires scolaires et communales.

Mise à jour : 12 février 2013

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique